JEAN MARAIS BRONZE LE VERBE DE COCTEAU

1967. Jean Marais, décidément, est un homme cool.

Cool et aimable. Le voici en short de bain sur une plage cannoise en train de faire bronzette.  Mais une équipe belge le reconnaît et fait sa connaissance. Jean Marais accepte de se prêter au jeu de l’interview. Mais de quoi parler dans une telle tenue? Du métier d’acteur, bien sûr ! Et Jean Marais récite alors « L’acteur » signé de son grand amour, Jean Cocteau, disparu quatre ans plus tôt. Il récite ce poème de sa voix inimitable. Et tant pis si un avion-parasite vient contrarier l’enregistrement.

Quand on veut, on peut !

 

Une pensée sur “JEAN MARAIS BRONZE LE VERBE DE COCTEAU”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.