COLUCHE ET LEO FERRE : LA RENCONTRE

Coluche et Léo Ferré font connaissance sur le plateau de Michel Drucker, un dimanche sur TF1, en 1979.

Coluche, qui a chanté Léo pendant la période des vaches maigres, est impressionné par l’artiste. Il  le dit. Drucker, en bon animateur, est content de son coup.  Il a mijoté la rencontre entre les deux anarchistes.

Le serveur de soupe boit du petit lait.

Léo raconte à Coluche une anecdote étonnante, celle d’un disque improbable où les deux artistes, sans le savoir, ont déjà été réunis.

Régalons-nous !

Une pensée sur “COLUCHE ET LEO FERRE : LA RENCONTRE”

  1. Coluche comme un lapin dans les phares d’une bagnole.
    Subjugué et tellllement Piou Piou là.
    Ferré, que je connais si peu, à part quelques uns de ses inoubliables mots. Ce visage Interrupteur à double ou triple lecture qui s’allume, s’éteint … puuuiiis… se rallume et qui à la toute fin, dans une troublante accélération, plante ses deux petits yeux magnifiques dans les vôtres pour offrir un message TesToréNé à ceux avaient imaginé que le poète n’était que larmes et plume. Merci Franck

Laisser un commentaire