LETTRE AUX MOTS DISPARUS

Chers mots,

A force de penser en raccourci et d’écrire en SMS,  certains d’entre vous ont disparu. Incroyable. Ils se sont fait la malle sans qu’on y prenne garde. Comme personne ou presque ne les sollicite, ils se sont effacés doucement.  Les voici comme des retraités à qui personne ne rend visite. De temps en temps,  un érudit, tel un infirmier, les promène dans un jardin de palabre et puis, à petits pas,  ils rentrent à nouveau dans leur obscurité, dociles et soumis. Ils ne bougent presque plus.  Ils ne  réclament rien. Ils somnolent dans leur maison de  dictionnaire parmi d’autres copains plus chanceux.

Tout le monde s’en fout. Aucun avis de recherche, aucune alerte disparition.  Le monde continue de tourner.  On fait semblant de se comprendre. On utilise des raccourcis. Et malgré tout,  on finit toujours par se retrouver. Dès lors, pourquoi se risquer à  prendre un chemin connu de vous seul ?  Les mots non exprimés, qui ne glissent plus sur le toboggan  des cordes vocales,  sont comme des partitions non jouées. Des fantômes d’émotion.

Quels sont ces mots ?

Il y en a tant !  Au hasard : chic, snob, épistolaire, digne, loufoque, fraternel, amène, fripon, espiègle, mutine, lunaire, mariole, coït, vit, pantagruélique, gargantuesque, niais, déniaiser, caqueter, laper, tintinnabuler, simagrée, affable, embraser, moufeter… Et tant d’autres, et tant d’autres !

Qui sont les coupables ? Les journalistes-TV, certainement,  ont leur part de responsabilité. Et si – suprême audace !- on leur offrait un dictionnaire à ces chers confrères et consœurs, tous modestes et disponibles, admirables d’humilité et pourtant tous friands de mots invalides et d’expressions moisies.

Non ?  Allez, soyez honnête. Cela changera. Moi, je souhaiterai ne plus entendre « la cerise sur le gâteau« , « revoir sa copie« , « retour à la case départ » , »la plus belle avenue du monde« , « le chassé-croisé des vacanciers« , « dans la cour des grands« , « n’exclure aucune hypothèse » , »fonctionnaire de police » , »scénario catastrophe« , « tirer à boulets rouges… »   Je continue ?

Ne plus entendre cela  serait un formidable soulagement, un vent frais dans nos têtes surchauffées.

Alors peut être réhabiliterions nous ces mots disparus et qui ne demandent qu’a réapparaitre.

4 réponses sur “LETTRE AUX MOTS DISPARUS”

  1. Emberlificoter !!! Ah celui ci est génial ! Il fait des noeuds tout seul .Comme degingandé où on voit bien la silhouette du grand monsieur fluet, maigrichon, gauche et avec un chapeau melon vieillot sur la tête, qui se demantèle à chacun de ses pas vacillants mais étrangement légers. Il est de dos. S’ eloigne .Sur un fond noir et blanc, un peu flou. Effilocher ! Des collants . Se pomponner ! Une dame un peu rondouillarde avec les joues et la bouche bien rouges. Poudré ! Son nez. Pudibonde !!! Il a ouvert la porte de sa loge ( elle est chanteuse de cabaret mais classe ) alors qu’ elle enfilait ses collants ! Qu’ elle effiloche donc en s’ empressant de remonter ! Il trouve ça AFFRIOLANT alors que sa bonne humeur, à elle, s’ ETIOLE. Elle lui lance d’ aller BRiNGUeBALER son regard ailleurs, de TRANSBaHUTER ses idées aussi lourdes que l’ armoire du curé, loin d’ elle ! Mais alors qu’ il s’ AFFAIRE à se confondre en excuses, elle sort un BrAQUEMART !!! Serait ce donc un TRaQuENaRD ?! Ah….les vieux mots. Ils portent en eux des images et des sons. Des couleurs et des vies. A l’ inverse, bon nombre de mots devenus courants sont aseptisés. Fades et sans coeur . Peut être le reflet de notre société..
    ( Oui, bonjour ! Pardon ! )

  2. Écartelé. Graveleux. glouton. Boulotter. Bouloche. Prolixe. Pigner. Parcimonie. Fuseler. Filandreux. Fallacieux. Élimer. Affable. Fabuler. Tribulation. Trépigner. Tarauder. Amalgamer.volubile. Esquisser. Exhaler. Se tapir. Amenuiser. évanescence. Dévergondé. Falot. Denicher. Volatilisé… chaparder !

  3. Degingandé.Détrousser. Se carapater. Enguirlander. Apostropher. Ballotter. Balbutier . Entourlouper. S’Ebaubir. Croupir. Jubjoter.Vociférer. Virevolter. Harassé. Eberluer. Houspiller. Grappiller. Conspuer.
    Ratatiner ! Comme le vocabulaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.