ELIE WIESEL

« La mort est quelque chose de criminel. C’est un péché, un scandale contre la création. » Discussion philosophie autour de la mort et de la culpabilité avec Elie Wiesel, écrivain et philosophe,  Prix Nobel de la Paix 1986 et qui fut rescapé de Auschwitz puis de  Buchenwald.

Malgré une photo prise dans le camp de Buchenwald et la parution de son plus célèbre ouvrage, La Nuit,  (« Jamais je n’oublierai cette nuit, la première nuit de camp, qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verrouillée. Jamais je n’oublierai cette fumée. Jamais je n’oublierai les petits visages des enfants dont j’avais vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet »)  la réalité de cette déportation fera l’objet vives critiques, sinon de doutes, de la part de deux historiens engagés contre le négationnisme :  Miklos Grüner et  Pierre Vidal-Naquet.

Il n’en demeure pas moins que les mots de cette  interview sont puissants. Obama, à sa mort, saluera « l’une des grandes voix morales de notre temps, et, à bien des égards, la conscience du monde ».

2 réponses sur “ELIE WIESEL”

  1. En effet des mots forts, le passage sur l’énorme œil cosmique est très troublant. Je connais quelqu’un qui est passé par Buchenwald et qui en est sorti,mais tout le long de sa vie il a eu une insuffisance respiratoire. La-bas jeune médecin ,il avait comme rôle de refermer les yeux des corps sans vie. cette tâche la marqué tout au long de sa vie. C’était quelqu’un de bon mais qui est parti très vite et je ne vois pas en quoi il aurait pu être coupable de quelque chose? Coupable à 15 ans d’adhérer au Parti communiste pour défendre son pays et se faire prendre?! Rien de coupable à mes yeux . Merci pour ce partage Monsieur F.V.

Laisser un commentaire