LES SCÈNES CULTES « Un p’tit Grégory ! »

Le film-bombe ! « C’est arrivé près de chez vous » explose en  1992 dans les salles. Du jamais-vu….ni revu. Chaque scène est devenue culte. A l’origine, il s’agit d’une satyre de l’émission Strip-Tease. A l’arrivée, un film d’une stupéfiante noirceur, fou,  où il est parfois demandé aux spectateurs de supporter l’insupportable.

La séduction déjantée de Benoît Poelvoorde, qui porte le film, se révèle vénéneuse. « C’est arrivé près de chez vous  »  suit une courbe descendante. Le bon rire du début se change peu à peu en grincement. Le spectateur, piégé, endure le film et se retrouve presque complice de sa monstruosité.  « Enfin un film qui pèse, hachant la vertu en morceaux, fouillant délicieusement nos nerfs et notre cerveau. Un pur délice antimédias, zigzaguant aux frontières de la morale, sombre à faire peur, cruel, dégueulasse, à mourir de rire. Un conte de fées pour époque incrédule. Mais sans fées. L’ogre est roi. » écrit Actuel lors de  sa sortie. Gérard Lefort dans Libération « C’est une violence virtuelle pour de vraies confessions de barjot qui, s’émoussant un peu sur la distance, trouvent leur jovial salut dans une absence totale de prétention. Ce film ne pisse pas très haut mais toujours au bon endroit, là, dans nos bénitiers. »

Voici la scène du P’tit Grégory  :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.