JEAN-PIERRE MELVILLE DÉZINGUE

« Le divorce avec la Nouvelle Vague ?  C’est moi qui en ait pris l’initiative »

Jean-Pierre Melville, sourire discret et mot précis,  œil batracien et ton acide, évoque  ses rapports avec les réalisateurs du mouvement avant-gardiste.

Il donne aussi quelques précisions sur son premier film, « Le silence de la mer » :  » Je l’ai fait seul, avec Henri Decae, mon chef opérateur, sans même avoir les droits du livre.. »

Interview réalisée devant l’affiche du « Deuxième souffle »

Laisser un commentaire